L’"Épiphanie" (mot grec signifiant : manifestation) était, jusqu’au IVème siècle, considérée par les Chrétiens comme la fête du retour de la "lumière". Pour les Orthodoxes, c’est une grande fête, jour du renouveau, avec la bénédicition des eaux.

Les paysans notaient soigneusement le temps de chacun de ces douze jours qui annonçait celui des 12 mois de l’année à venir.

Pour beaucoup de gens, l’Épiphanie est surtout la fête des rois mages : commémoration de la visite à Bethléem de Gaspard, Melchior et Balthasar, et de leur adoration devant l’enfant Jésus. Le 6 janvier était aussi la date du baptême du Christ et le jour du premier miracle des Noces de Cana...

ET LA "GALETTE DES ROIS" ?

Cette tradition remonte aux Saturnales romaines, pendant lesquelles le travail était interdit aux cuisiniers, qui préparaient pour cette fête une galette en l’honneur du souverain. Au IVème siècle, avec le christianisme, la galette devint celle des "rois mages".

 

Retour à l'accueil