DIMANCHE DES RAMEAUX

Le dimanche des Rameaux

Six jours avant la Pâque juive, Jésus retourne à Jérusalem. La foule a tapissé le sol de Rameaux verts pour acclamer Jésus lors de son entrée dans la ville. « Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin ; d’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route. » Le dimanche des Rameaux les chrétiens se rassemblent avec des rameaux à la main ( olivier, buis selon les régions). Une fois ces rameaux bénis, les fidèles entrent en procession commémorant ainsi l’entrée triomphante de Jésus à Jérusalem :
« La foule nombreuse venue pour la fête apprit que Jésus venait à Jérusalem ; ils prirent les rameaux des palmiers et sortirent à sa rencontre et ils criaient : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur » (Jn 12, 12-13).
La messe avec le récit de la Passion commence.


A la fin de la célébration, il est de tradition d’emmener ces rameaux bénis pour orner les croix des maisons.

Le dimanche des Rameaux, il était  de coutume que les enfants apportent un rameau à bénir sur lequel étaient attachés des friandises et parfois des petits jouets .

C'était souvent les parrain/marraine qui offraient ce rameau à leur filleul(e). 

À la fin de la messe, les parents ramenaient des rameaux d'oliviers bénis à la maison et les enfants leur propres rameaux qu'ils commençaient à déguster. 

 

Retour à l'accueil