Le Vendredi Saint est le vendredi qui précède Pâques.

Ce jour est très important dans la tradition chrétienne, car il commémore la Passion, c'est-à-dire le supplice, la procession et la crucifixion du Christ. Il s'agit donc d'un jour de recueillement, et non de fête, pour les fidèles.

Cet événement a toujours eu une place fondamentale dans la religion chrétienne, car il clôt l'aventure « humaine » de Jésus, avant sa résurrection. C'est donc un jour propre au christianisme et qui ne se fonde pas sur une fête issue d'une autre tradition.

Le Vendredi saint, l'Église catholique recommande donc aux croyants de pratiquer le jeûne et l'abstinence en mémoire des souffrances du Christ.

Une messe est organisée où le prêtre lit un passage de l'évangile selon saint Jean (où la passion est relatée), suit une prière universelle (à la place de l'eucharistie), l'adoration de la croix, puis la communion. On peut noter que les hosties utilisées pour la communion ont été consacrées la veille, ce pour quoi on appelle cette messe « messe des présanctifiés ».

En plus de la messe, un chemin de croix est organisé, invitant les fidèles à revivre le parcours du Christ vers le Golgotha. Celui-ci prend des formes très différentes selon les pays, les traditions et les époques.

 

Retour à l'accueil