Pour la Pentecôte, les Marseillais fêtent aussi la fondation de leur cité,

par l'union des peuples Etrusques et Grecs !

En ce jour de fête ,les Marseillais ont pour tradition de déguster Le Colombier.

Le Colombier est un gâteau provençal traditionnel qui n’est préparé que pour la Pentecôte. Une fève colombe (symbole du Saint-Esprit) y est cachée.

Dans la tradition, celui qui trouvait la fève dans sa part de gâteau devait se marier dans l’année.


Il semble qu’à l’origine ce gâteau était un gâteau de fiançailles.Un peu plus tard dans le début des années 1900,on retrouve dans les écrits un gâteau « le Colombier » revendiqué par le syndicat des pâtissiers, confiseurs et chocolatiers de Marseille.
Ce gâteau est décrit comme un entremets aux amandes et au melon, nappé d’abricot et décoré d’amandes effilées et d’une bande de pâte d’amande verte.

Il se peut aussi que le Colombier soit né vers 1920 d’un concours organisé par les pâtissiers pour élire le gâteau le plus pratique à transporter au cabanon.
Le Colombier n’ayant pas besoin de se conserver au frais a gagné.

le Colombier symbolise l’unification de la Grèce antique et de Marseille :
Gyptis, fille d’un chef de tribu Etrusque avait caché une colombe dans un gâteau qu’elle fit partager à ses nombreux prétendants en promettant d’épouser celui qui la trouverait.
C’est ainsi qu’elle épousa le Grec Protis et qu’ensemble ils fondèrent Marseille il y a plus de 2600 ans !

Et Maintenant à vos fourneaux! La recette est ICI  !!!!

 

Retour à l'accueil